YAHAYA LAOUALI est professeur de Français au Lycée Technique Dan Kassawa de Maradi, grand défenseur des droits de l’enfant, c’est un modèle en dehors des salles de classe. Patriote et engagé pour le développement humain des Nigériens il aide les élèves jeunes lycéens dans les affaires académiques mais aussi aide ces derniers à une prise de conscience. « Le métier d’enseignant est noble. Je l’ai choisi par vocation et dans le souci de préparer une jeunesse à prendre conscience du développement de notre cher pays le Niger. L’éducation nigérienne est malade, c’est une éducation au rabais mais avec la collante politique on peut renverser la tendance» ; nous a confié ce parrain de l’avenir des jeunes Nigériens.

Un Homme dévoué

Conscient de son  rôle d’éducateur, il forme les jeunes lycéens dans ces conditions difficiles que connaissent l’éducation Nigérienne. Malgré ces obstacles et aussi les conditions difficiles des enfants ; cet homme fait de l’éducation une priorité. A cet effet ; il déclare : «Les problèmes de l’école en sont multiples : La négligence des parents, le Manque du personnel enseignant en quantité et en qualité, le Manque de volonté d’étudier des élèves, le Manque d’infrastructures, La pléthore des élèves. Avec le contexte actuel émaillé par des grèves intempestives des élèves, notre mission serait difficile car les enfants sont imprévisibles. Mais l’essentiel est de passer par tous les moyens et accomplir ma mission c’est ce que je fais »

Une vision à long terme.

Loin d’être un enseignant ordinaire ; YAHAYA LAOUALI est un Homme de vision qui est guidé par l’envie de voir les enfants réussir et il le martèle à chaque fois que l’éducation est son arme. En substance il affirme : « Certes pour qu’un élève réussisse il faut nécessairement avoir un enseignant modèle qui travaille avec acharnement et dévoué à la chose. L’incarnation de ce personnage c’est quand  il arrive à bien transmettre le message et ensuite le transmettre  aux générations futures ».

Une ambition de taille

L’ambition de cet homme de valeur est large mais importante pour l’avenir du Niger. Bien que les conditions de travail sont extrêmes ; il nourrit l’espoir d’un Niger radieux. A ce sujet, il dit : « Mon ambition pour mon pays c’est d’être cité parmi les meilleurs pays du monde en : Développant le secteur éducatif, la relance des activités économiques, tout en Initiant des secteurs d’insertion professionnelle »

Humble et courtois

Admiré par ses collaborateurs le par la plupart de ses élèves, YAHAYA LAOUALI est un homme sympathique, un enseignant dont rêverais tout élève. Contrairement à beaucoup  qui suivent la tendance de haine des médias, il affiche son attachement à son travail et sa reconnaissance envers les hommes de média en ces termes : L’admiration de tout être humain se concrétise par son travail. Donc il faut mettre toujours du sérieux dans l’accomplissement de votre travail. Ne laissez pas des failles pour être critiqué dans votre métier ; Les hommes du média font valablement leur travail même si ils courent des risques de représailles, et de mal dits. Sans eux on assistera à un silence de cimetière dans le pays. Du courage mes frères et bon vent»