Après les deux phases de présélections, 5 projets lauréats ont été sélectionnées par le comité d’organisation de l’initiative Colab. Une initiative mise en œuvre par l’Institut de Recherche pour le Développement, Makesense Africa, et Bond’Innov

Malgré la coupure d’internet, nous étions allés à la rencontre d’Aissata Tambadou, la responsable du programme d’accompagnement du Colab SME elle nous explique que : «  Ces cinq lauréats sélectionnés, recevront un accompagnement complet sur 6 mois. Ce sera à la fois des formations, du coaching, et du financement. »

Par rapport à l’impact sur la population, elle précise que « les projets deviendront indépendants au bout de 6 mois, et c’est à ce niveau qu’on pourrait voir les impacts qui seront d’ordre sociale, économique sur les populations locales. Ce qui est important dans nos programmes c’est qu’ils sont centrés sur l’utilisateur. Cela permet aux partis prenants d’avoir des solutions innovantes en phase avec les besoins des populations locales. »

Après les six mois, les lauréats restent dans une communauté colab. Certains d’entre eux bénéficieront d’un accompagnement de quatre mois que dénommé « l’accélération ». Ceci leurs permettra de monter en compétence et d’accélérer le développement de leurs projets selon Aissata Tambadou. 

Par rapport aux craintes, je n’en ai pas beaucoup. « Nous avons élaboré le programme en anticipant les difficultés locales et les difficultés liés aux projets multi acteurs. Le risque c’est que la collaboration multi acteur ne tienne pas et que les acteurs ne se fassent pas confiance au bout des six mois … ». A conclu Aissata Tambadou avant de s’envoler pour le Mali voisin.