Ce jeudi 04 janvier, c’est le quartier Harobanda de Niamey qui a reçu les autorités politiques et les membres de l’écosystème entrepreneurial Nigérien. La raison de cette visite n’est rien d’autre que l’inauguration du premier centre communautaire du Niger.

Des apprenants en séance de travail au centre communautaire numérique de Harobanda. © : WA6K
Des apprenants en séance de travail au centre communautaire numérique de Harobanda. © : WA6K

Un conteneur de 40 pieds équipé d’écran de projection et une dizaine d’ordinateur, le tour est joué, le monde est désormais à porter des jeunes et moins jeunes de Harobanda.

Avec une réseau local doté de livre virtuel, les visiteurs auront le choix de surfer, et de lire un nombre important d’œuvre littéraire. Ce cadre est mis à disposition de la population de Harobanda « Pour qu’on aille vers une numérisation de la société, il faut que les citoyens s’approprient le digital » a affirmé Ibrahim Guimba Saidou le Directeur Général de l’ANSI. Et il a également ajouté : « Nous avons décidé de créer un environnement d’apprentissage et d’auto apprentissage au numérique. Un endroit qui serait moins facile d’accès aux jeunes et les moins jeunes où ils viendraient s’initier au numérique »

Après Harobanda, l’ANSI compte sur ses partenaires pour la mise en place d’autres centres communautaires numériques.