Le lundi 12 novembre 2018 marque le début de la Semaine Mondiale de l’Entrepreneuriat, un autre moyen pour la communauté internationale de célébrer l’Entrepreneuriat.

Coupure de ruban du Forum des jeunes entrepreneurs par le ministre des jeunes
Coupure de ruban du Forum des jeunes entrepreneurs par le ministre des jeunes

Cette année c’est la 5ème célébration sur le plan international mais la première au Niger. C’est l’occasion pour les acteurs du secteur de se rencontrer pour échanger et débattre des défis liés à l’éclosion du secteur entrepreneurial. L’évènement est ainsi marqué par l’organisation du Forum des Jeunes Entrepreneurs: FJE. Organisé par le ministère en charge de l’entrepreneuriat des jeunes, le Thème de la célébration est: »Jeunes entrepreneurs et agrobusiness au Niger » le but du forum est d’outiller les jeunes sur les opportunités d’entreprendre dans le domaine agricole.

Après une cérémonie d’ouverture au palais du 29 juillet, cérémonie marquée par la forte mobilisation des responsables politiques et administratifs du pays, Le ministre de l’entrepreneuriat, le gouverneur de la région de Niamey, le président de la délégation spéciale, tous étaient au FJE pour apporter leur soutient aux jeunes porteurs de projets.

Produits Nigériens exposés au Forum des jeunes pour l'entreprenariat
Produits Nigériens exposés au Forum des jeunes pour l’Entrepreneuriat

Différents ateliers seront animés par des experts sur des thèmes différents, allant de la technologie à l’agriculture. Une exposition et vente est également organisé pour l’occasion,permettant aux jeunes entrepreneurs de faire de bonnes affaires. Les principaux centres d’incubation d’entreprise sont également mises à contribution pour la réussite de cet évènement.

La semaine mondiale de l’entrepreneuriat au Niger c’est aussi l’opportunité pour les jeunes entrepreneurs de faire un bilan de leurs activités, cet exercice a été effectué par le président de l’Association des jeunes entrepreneurs du Niger Habibou Kataouri. « Le thème retenu pour la SME 2018 doit  attirer collectivement notre attention car il contient dans sa formulation un résumé de nos problèmes  et simultanément une évocation de piste prioritaire de solution qui peut nous amener à nous attaquer à la problématique de l’emploi et du chômage des jeunes ». C’est aussi l’occasion pour les entrepreneurs de formuler un vœu à l’endroit des autorités pour la mise en place des moyens techniques pour faciliter le monde des affaires au Niger.

Olivier ASSOGBAVI