Dans le marketing, la communication est un facteur indispensable pour l’atteinte des objectifs de vente.

De ce fait, l’annonceur utilise plusieurs approches pour communiquer de manière efficiente sur ses produits. Une des formes de communication adoptée ici est la publicité. Elle peut être média ou hors média.  Au Niger,  divers canaux sont utilisés pour faire passer un message publicitaire. La radio, la télé, les affiches les réseaux sociaux, …. Sont autant d’outils que les annonceurs utilisent pour toucher leurs cibles. Mais face à des consommateurs de plus en plus attentifs, il revient de se demander si la publicité reflète toujours l’image réelle du produit proposé au client. 

Une image non contractuelle utilisée dans nos éléments publicitaires quels impacts sur les ventes?

#1 An de wa6k.com Être élève et entrepreneur, c'est possible. Nous vous invitons pour le debat ce 08 Décembre 2018 à L'Oasis des entrepreneurs ✨✨✨✨✨ 📸 << SHOOTING-PHOTO srcset=
> ~~🕯 Pour notre première bougie ,Venez prendre les meilleurs photos avec nous ce 08Decembre 2018 🎊C’EST GRATUIT RESERVEZ VOTRE PLACE EN ENVOYANT (Votre nom+#1) Au 80172886🎊 » width= »300″ height= »108″> #1 An de wa6k.com
Être élève et entrepreneur, c’est possible.
Nous vous invitons pour le debat ce 08 Décembre 2018 à L’Oasis des entrepreneurs
✨✨✨✨✨
📸 << SHOOTING-PHOTO>>
~~🕯
Pour notre première bougie ,Venez prendre les meilleures photos avec nous ce 08Decembre 2018
🎊C’EST GRATUIT RESERVEZ VOTRE PLACE EN ENVOYANT (Votre nom+#1) Au 80172886🎊

Il faut noter que l’expression « Image non contractuelle » est un terme rare que l’on retrouve que sur les publicités. Cela veut dire que la photo ou l’image que l’on voit sur un emballage par exemple ne reflète pas le contenu de l’emballage publicitaire. «  Ce n’est pas contractuelle » autrement dire, le produit vendu au client ne correspond pas à ce qu’on lui à miroiter dans la publicité.

Dans notre environnement, ce phénomène comme on peut l’imaginer n’a pas encore pris de l’ampleur. Peu de nigérien achète en ligne, ou se fient aux images pour opérer un achat. Mais dans un schéma d’échange pareil, il est clair que l’annonceur qui se serve d’image non contractuelle dans son annonce pour duper un consommateur, aura perdu ce dernier pour de bon. Ne dit-on pas que mieux vaut prévenir que guérir ? Nous devons rester attentifs à notre communication et nous assurer que dans tous les cas de figure, le client est roi. Il peut,  quand il est  satisfait, relayer nos services, comme il peut nuire à nos ventes.

 

                        Peres Jude HOUETO