Le 1er octobre 2018 les autorités de la ville de Niamey ont mise en application la loi portant le port obligatoire des casques de protection pour les motocyclistes et le port de ceinture de sécurité obligatoire pour les automobilistes. Les contrevenants sont exposés à une sanction de 5000 F Cfa pour le défaut de casque et le double pour le défaut de ceintures.

02 Octobre 2018 Photo d'un policier Nigérien sans casques.Sur la route tillabéry (Tronçon Rond-point Ena/Rond-point yantala)
02 Octobre 2018 Photo d’un policier Nigérien sans casques sur la route Tillabéry (Tronçon Rond-point Ena/Rond-point yantala)

Cette décision est appréciée par la majorité des usagers de la ville de Niamey. La matinée du Lundi 1er octobre 2018 ; les policiers ont envahi les rues de la capitale pour faire appliquer la loi. Les quelques usagers réticents sont aussitôt arrêtés et soumis à l’application de la loi. La ville de Niamey est au pas, le visage de la ville a changé, des motocyclistes avec leurs casques, conducteurs et passagers portent leurs ceintures de sécurité. Même les chauffeurs de FABA-FABA réputés pour leurs manques de civisme ont créé la surprise générale en se conformant à la législation mise en vigueur.

Mais à notre grande surprise la photo d’un policier sur une moto en pleine circulation dans la ville de Niamey entouré d’usagers avec respectivement les casques de sécurité nous est parvenue. Avec le commentaire : Nous respectons les lois, sauf certains d’entre eux.

Cette situation désolante est observée la plupart du temps dans la ville de Niamey. Certains membres des forces de sécurité font preuve d’incivisme. Ce qui révolte les populations car pour eux l’autorité doit donner l’exemple. La charité bien ordonnée commence par soi-même.

A Niamey les ports de casques de protection et de ceintures de sécurité sont obligatoire pour tous.

La rédaction http://wa6k.com