Au Niger l’entreprise du mois de Février selon l’Association Jeunesse en Action AJA est la Banque Sahélo Saharienne pour l’Investissement et le Commerce.

Dans l’après-midi du 04 février 2019, plus d’une cinquantaine de jeunes entrepreneurs, étudiants et lycéens ont participé à la conférence de l’entreprise du mois. Le thème de cette première célébration est : Comment financer sa start-up ?

Dans un Niger où le nombre d’entreprises créées en 2018 est nettement supérieur à 2000 , l’un des facteurs principaux qui empêche la croissance de ces entreprises est le manque de financement. Les banques sont réticentes à offrir des prêts aux entrepreneurs et dans certains cas où ils acceptent d’octroyer ces prêts, elles le font avec des conditions peu arrangeantes. C’est pour éclaircir les différents points de vues  que les responsables de l’Association Jeunesse en Action ont convié des entrepreneurs chevronnés à l’instar de Seydou Souley (Directeur Général de l’agence IMPACT COM Média) Et Daouda Hamadou (Directeur exécutif de la start-up Novatech). Et aussi des responsables de structures financières comme Mme Raki Djermakoye (Présidente Directrice Générale du club d’investissement 2M INVESTING) ainsi que des responsables financiers de la Banque Sahélo Saharienne pour l’Investissement et le Commerce (BSIC). Ce fut l’occasion pour les responsables financiers de répondre aux questions les plus pertinentes des entrepreneurs liées aux financements et de présenter leurs bilans. La BSIC par exemple affirme allouer 13.201.540.457 FCFA au 1er trimestre 2018, 15.525.180.906 FCFA au 2eme trimestre et 7.545.905.943 FCFA de crédit aux PME et PMI. Des prêts accordés avec des conditions adaptées à des entreprises en développement, de vrais Start-up.

La BSIC a depuis quelques mois ouvert un guichet au niveau de la maison de l’entreprise pour faciliter l’accès aux services financiers des PME et PMI.