La ville de Niamey grandit de façon accélérée.

Un parking, ou parc de stationnement, voire simplement stationnement, est un espace ou un bâtiment spécifiquement aménagé pour le stationnement des véhicules. Il peut être public ou privé, en enclos, en élévation ou souterrain. On en trouve le plus souvent à côté des bâtiments publics (gare, aéroport), des lieux de travail, des centres commerciaux ou devant les grandes surfaces pour accueillir les usagers.

Il est aisé de constater que depuis quelques années, la capitale  est mieux pourvue en infrastructures routières, le transport urbain même s’il n’est pas développé est assez dynamique.  Il y’a plus de marché, de lieux de loisirs et les activités urbaines sont de plus en plus variées. A côté de tout ça nous avons une classe moyenne qui émerge et par conséquent le parc automobile de la ville s’est agrandi.

Cependant on remarque que le problème de parking se fait sentir à Niamey.

A la base de ce problème l’absence de dispositions réglementaires en vu de dégager des espaces pour le stationnement dans les endroits les plus fréquentés. Dans certains pays où les municipalités sont bien organisés les problèmes d’espaces de stationnement restent au cœur des préoccupations, de ce fait si d’aucun pense que cette question est insolubles il est claire que des mesures politiques permettrons de l’atténuer.

Pour le cas du  Niger et plus précisément sa capitale Niamey, il est indispensable de prendre des mesures  à présent afin d’éviter le chaos sur le long terme. Le grand déguerpissement de novembre 2016 a certes permit de libérer beaucoup d’espace devant servir d’airs de stationnement mais malheureusement des dispositions n’ont pas été prises par les autorités municipales à l’époque pour que ces espaces soient aménager à cet effet, ces endroits on été abandonnés et servent aujourd’hui de dépotoir sauvage et d’airs de défécations.

Il est grand temps que les autorités municipales de la ville s’intéressent  à la question pour le bonheur des populations mais aussi pour rendre nos villes plus accueillantes et coquettes.

Youssouf Sériba