Photo de familles à la journée "Femme et science" lors de la semaine Africaine des sciences au Niger
Photo de familles à la journée « Femme et science » lors de la semaine Africaine des sciences au Niger

Au Niger comme dans la plupart des pays d’Afrique,les femmes sont minoritaires dans le domaine de la science. Cette sous représentativité est justifiée par la phobie des sciences de celle-ci et aussi le manque d’orientation des jeunes filles. La semaine de la science organisée du 11 au 18 décembre 2018 dans la capitale Niamey et dans la région de Zinder, a révélé plusieurs femmes qui ont marqué le monde de la science par des thèses, des articles et bien d’autres grades dans l’espace nigérien et aussi dans la sous région. Le 13 Décembre 2018 à l’occasion de la journée de la femme et science; c’était l’instant de partage de cet héritage qu’est le savoir.

Présente à la célébration de la femme scientifique, Mme ELBACK ZEINABOU Tari Bako, Ministre de la promotion de la femme affirma:  « La féminisation de l’analphabétisme est alarmante au Niger et nous devons renverser la tendance des sciences en impliquant aussi bien les femmes que les hommes ». Elle rappelle également l’utilité de  soutenir les filles voulant s’aventurer dans le monde de la science en ce sens elle précisa: « Nous devons conjuguer nos efforts pour garantir à nos jeunes filles une bonne éducation et les inciter à utiliser les sciences comme moteur de développement ».

Pour résoudre ces équations ;  femmes de différentes générations étaient sur le panel face à des jeunes filles et garçons passionnés de sciences. A tour de rôle, elles décrivaient leurs parcours et relataient les raisons de leurs amours et leurs passions pour la science. Si la plupart d’entre elles affirmaient avoir été orienté à un moment donné de leurs cursus pédagogiques, elles expliquaient l’intérêt pour la génération future des jeunes filles à continuer d’alimenter le monde de la science qui reste largement dominé par les hommes.

Panel de la conférence "femme et science"
Panel de la conférence « femme et science »

Cette journée a été particulièrement importante pour les participants et a surtout permis aux uns et aux autres de se découvrir. Les panélistes ont eu l’occasion de découvrir une génération de jeunes filles et garçons ayant des approches aussi différentes des leurs et surtout conditionnées par la technologie et l’internet. Quant aux jeunes élèves et étudiants présents, c’est aussi l’occasion de comprendre les mécanismes les ainées de la génération passée avait réussi à évoluer dans la science dans un environnement jadis hostile et surtout sans internet.

Qui sont ces femmes et quel a été leur parcours?

Issues de milieux différents et avec des histoires particulières; ces femmes ont une chose en commun et c’est l’amour de la science. Cependant leurs combats aujourd’hui c’est de perpétuer cette passion à travers des rencontres; et des échanges avec les jeunes élèves et étudiantes.

A bientôt sur http://wa6k.com/category/nos-heros/Pour la découverte de ces femmes de sciences et leurs visions pour le Niger de demain.

Olivier ASSOGBAVI