Pour la huitième année consécutive la fondation Guri Vie meilleure présidée par la première dame du Niger AISSATA ISSOUFOU a primé les meilleurs élèves du Niger. Ce sont les trois premiers des examens de BEPC, BAC, BEP, CAP, BAC Pro des huit régions du Niger et aussi les meilleurs enseignants des différentes régions qui sont primés. Un prix composé de kit scolaire pour les élèves et de matériels didactiques pour les enseignants. L’organisation de cet évènement s’inscrit dans la dynamique de promotion de l’excellence en milieu scolaire. Cette année le thème choisi par les organisateurs est : L’éducation de la jeune fille pour l’autonomisation de la femme au Niger. « Le prix de l’excellence et du mérite du Niger appui les multiples efforts du gouvernement dans la mise en œuvre du programme de développement en général et d’accélération de la scolarisation de la jeune fille » a déclaré la première Dame, marraine de la cérémonie, lors de son allocution. Au Niger la faible proportion de filles par rapport aux garçons sur le plan scolaire est une réalité qui préoccupe les autorités du pays.

Jeune Lauréates de la 8eme édition du prix de mérite et d’excellence ©:wa6k

Alors pour cette huitième édition la scolarisation de la jeune fille est l’axe centrale.

En ce sens  la marraine de l’évènement AISSATA ISSOUFOU affirma « Malgré leur poids numérique importante, la proportion des femmes alphabétisées demeure très faible alors même que le potentiel économique qu’elles représentent n’est plus à démontrer».

L’éducation et la scolarisation de la jeune fille est alors le point de départ de l’autonomisation de la femme.